Moisissures: Prévenir avant d'avoir à s'en débarrasser

15.12.2020
Selon les experts, la moisissure prolifère dans chaque quatrième ou cinquième ménage.

La moisissure est naturelle et forme par exemple de l'humus avec les autres substances organiques du sol. À l'extérieur, la moisissure n'est pas nocive. Les spores de moisissure pénètrent dans les maisons et les appartements par voie aérienne. Ils sont invisibles à l'œil humain jusqu'à ce qu'ils trouvent un endroit humide. Les spores de moisissure s'y sentent bien, se multiplient et peuvent être détectées à la vue et à l'odorat. Les experts estiment que la moisissure se reproduit dans chaque quatrième ou cinquième ménage. Non seulement dans les bâtiments anciens, mais également dans les nouveaux bâtiments si la ventilation ne fonctionne pas comme prévu.

Causes de la moisissure chez soi

Il existe plus de 100 000 types de moisissures dans la nature. Mais il existe deux manières par lesquelles la moisissure peut se développer dans les espaces de vie: le manque de ventilation ou bien des défauts de construction. Cette infestation de nos espaces de vie prend différentes formes. Une fissure dans le mur ou dégâts des eaux peuvent être les déclencheurs, mais aussi une mauvaise ventilation de la hotte aspirante ou de la salle de bain. Si vous ventilez mal ou trop peu, les spores de moisissures se multiplient librement.

Comment détecter la moisissure

La formation de moisissures dépend de l'humidité, de l'apport en nutriments et de la température. Une humidité relative de 40 à 60 pour cent est idéale pour l'humain; c'est là où nous nous sentons le mieux. À partir de 70%, ce sont les spores de moisissure qui se sentent à l'aise. Vous devez donc vérifier régulièrement le climat ambiant.

  • Inspectez bien les murs et les plafonds, en particulier dans les recoins.
  • Mesurez la température et l'humidité relative de l'air à l'aide d'un hygromètre
  • Mesurez la température des plafonds et des murs et surveillez les écarts importants.

Un hygromètre est un instrument de mesure qui détermine l'humidité de l'air. Vous pouvez trouver des hygromètres simples à partir de 10 francs dans les magasins spécialisés ou en ligne, par exemple chez notre partenaire Condair. Il est préférable d'accrocher ou de poser l'hygromètre et de vérifier les valeurs régulièrement. Si l'humidité est constamment élevée, vous devriez inspecter davantage la pièce. Si vous pouvez sentir la moisissure, il est déjà trop tard.

Moisissure: Utilisez un hygromètre pour mesurer l'humidité relative.
Contrôlez régulièrement l'humidité relative. Une valeur comprise entre 30 et 50 % est idéale pour éviter les moisissures.

Défauts de construction et moisissure

  • Les ponts de froid au niveau des balcons, moulures de plafond, appuis de fenêtre, cadres de fenêtre, niches de radiateur ou encore des caissons de volets roulants, conduisent le froid vers l'intérieur plus rapidement et refroidissent considérablement les surfaces murales intérieures. Surtout s'ils sont insuffisamment ou pas du tout isolés. Là, le risque d'humidité en surface augmente dès que la température des murs intérieurs descend en dessous du point de rosée.
  • Les maisons mal ou insuffisamment isolées perdent beaucoup de chaleur car celle-ci est perdue plus rapidement vers l'extérieur.
  • Il existe des surfaces pour les pièces intérieures qui absorbent et libèrent l'humidité mieux que d'autres. Par exemple, les matériaux de construction minéraux tels que les enduits à base de plâtre et les enduits lisses, les plaques de plâtre ou les enduits d'argile qui sont recouverts de peintures minérales diffusant la vapeur. Cela peut remédier à l'humidité élevée comme une sorte de tampon.
  • Des défauts ou dommages au niveau de la structure du bâtiment peuvent être à l'origine de la prolifération des moisissures. Si c'est le cas, les dommages ou les défauts doivent être examinés par un expert, par exemple un physicien du bâtiment, et la construction doit alors être rénovée.

Impact humain et moisissure

  • L'aération est le moyen le plus simple de réguler l'humidité de l'air intérieur. Si vous aérez trop peu ou pas du tout, l'humidité peut dépasser les 60% et augmente donc le risque de moisissures, surtout en hiver.
  • Un ménage de trois personnes produit en moyenne six à douze litres d'humidité par jour. Quand vous respirez, quand vous vous douchez, quand vous cuisinez. Les aquariums, les humidificateurs, les sèche-linge ou les plantes d'intérieur peuvent encore augmenter l'humidité relative.
  • Les radiateurs recouverts de meubles ou de rideaux et les systèmes de chauffage au sol recouverts de tapis répartissent la chaleur de manière inégale. Un chauffage irrégulier favorise la croissance des moisissures et peut entraîner une consommation d'électricité plus élevée et donc des coûts d'électricité plus élevés.
  • Les murs extérieurs, au niveau de meubles ou rideaux sont plus frais que les murs intérieurs sans obstacle. L’air peut donc atteindre le point de rosé et se condenser - vrai paradis pour les spores de moisissure.
Des moisissures se forment souvent derrière les grands meubles tels que les armoires.
La moisissure a tendance à se former derrière les grands meubles tels que les armoires si les murs sont mal isolés et que l'air ne peut pas circuler.

Voilà comment vous pouvez prévenir l'apparition de moisissures

  • Maintenez une humidité relative de 40 à 50 pour cent. Lorsqu'il fait très froid dehors, l'humidité intérieure devrait être de 40%.
  • Aérez brièvement mais intensément. Ouvrez la fenêtre trois fois par jour - même en hiver - pendant cinq à dix minutes au lieu de simplement incliner la fenêtre.
  • Aérez la pièce après la douche, l'humidité est alors particulièrement élevée.
  • Après la douche, séchez les carreaux et les joints de la salle de bain ou les parois de la cabine de douche avec un chiffon ou un grattoir en caoutchouc.
  • Nettoyez ou remplacez régulièrement les filtres de ventilation de la salle de bain.
  • Ne placez pas de grands meubles directement contre un mur extérieur, laissez suffisamment d'espace entre les meubles et le mur pour que l'air puisse circuler.
  • Fermez la porte de la chambre à coucher lorsque l'air y est plus frais que dans les autres pièces.

Voilà comment vous pouvez éliminer les moisissures

Les experts distinguent trois niveaux de croissance de moisissures:

  1. La moisissure se reproduit dans les recoins des murs, les joints de carrelage ou au niveau des fenêtres. Lorsqu'elle apparaît sur les murs, elle n'est pas plus grosse qu'une main. Mettez des gants en caoutchouc et retirez la moisissure avec de l'eau, un agent nettoyant, un produit anti-moisissure ou de l'eau de Javel. L'alcool ménager suffit généralement pour les petites zones. Mais attention à ne pas endommager les surfaces.
  2. La moisissure se reproduit dans une seule pièce. Elle se situe à un seul endroit, la superficie est inférieure à un demi-mètre carré. Un défaut de construction, par exemple des dégâts d'eau au plafond ou une fissure dans le mur, ne peut être identifié. Retirez la moisissure comme vous l'avez fait à l'étape 1 et masque. Demandez tout de même à un spécialiste d'examiner de plus près la zone de moisissure afin d'en clarifier les causes. Le cas échéant, le plafond ou le mur doit être rénové.
  3. La moisissure prolifère sur une grande surface (plus d'un demi-mètre carré) à plusieurs endroits, les zones infectées deviennent rapidement plus grandes - et vous pouvez sentir la moisissure. Dans ce cas, seul un spécialiste pourra vous aider. Il clarifiera d'abord toutes les causes, puis enlèvera professionnellement la moisissure. L'humidité et la moisissure peuvent endommager durablement le bâtiment en peu de temps, vous devez donc agir rapidement. Sinon, il y aura des dommages majeurs qui seront coûteux à rénover ou qui réduiront la valeur de la maison.
Bon à savoir: Vous trouverez plus d'informations dans les brochures «Attention aux moisissures» et «Moisissures dans les habitations» de l'Office fédéral de la santé publique.

Contrôlez la moisissure grâce aux listes d'entretien intelligentes Houzy

La moisissure est-elle dangereuse pour l'humain?

Les spores de moisissure sont toujours dans l'air. En concentration normale, ils sont inoffensifs pour les humains. Cependant, plus la moisissure prolifère, plus ses risques pour la santé sont importants. Les spores de moisissure peuvent irriter les yeux, les voies respiratoires ou la peau et déclencher des allergies, de l'asthme ou une bronchite. Les personnes ayant un système immunitaire affaibli ou une maladie préexistante telle que la fibrose kystique ou l'asthme chronique doivent absolument éviter tout contact avec la moisissure. La moisissure affecte également le bien-être des personnes en bonne santé.

Les mesures de moisissures sont-elles nécessaires?

Les mesures de l'air ambiant, de la poussière domestique ou des surfaces sont laborieuses et ne permettent pas d'évaluer les risques pour la santé. Les mesures de moisissures sont instantanées et peuvent varier fortement pendant la journée et surtout au cours de l'année. Voilà pourquoi il est plus judicieux d'engager un spécialiste des dommages structurels ou de la physique du bâtiment pour examiner les zones sur place et les documenter. Vous n'avez donc pas besoins d'investir dans les outils de mesure de moisissure.

Les plâtriers et les peintres s'y connaissent en moisissures. Dans notre annuaire des artisans, vous trouverez des peintres et plâtriers de votre région que nous vous recommandons et qui peuvent vous aider. Demandez une offre gratuite et sans engagement.

Articles similaires

Retour au Magazine Houzy