Déductions fiscales et rénovations: Que pouvez-vous déduire?

4.2.21
Déductions fiscales pour la rénovation d'une propriété: comment économiser de l'argent.
  1. Qu'est-ce que la valeur locative imputée ?
  2. Déductions fiscales pour les intérêts de la dette
  3. Déductions fiscales pour l'entretien de votre bien immobilier
  4. Déductions fiscales pour les rénovations et conversions
  5. Déductions fiscales pour les frais d'entretien
  6. Déductions fiscales : forfaitaires ou effectives ?
  7. Scinder les grosses rénovations
  8. Nouvelles règles pour les mesures d'écoénergétiques
  9. Bonus : sept conseils pour économiser de l'impôt aux propriétaires

Lorsque vous rénovez votre propre maison, vous pouvez optimiser votre charge fiscale grâce aux déductions fiscales. En tant que propriétaire, vous payez l'impôt sur le revenu ainsi que la taxe foncière. Si vous habitez dans un logement qui vous appartient, vous devez en déclarer la valeur locative, qui correspond au revenu qu’il vous serait possible de tirer de sa location. En contrepartie, vous pouvez déduire les intérêts de votre dette de votre revenu imposable. Néanmoins, avec les faibles taux d'intérêt hypothécaires actuels, les intérêts de la dette ne compensent pas la valeur locative imputée. Voilà pourquoi il est intéressant, d'un point de vue fiscal, de maintenir votre maison ou votre appartement en bon état. En plus, vous maintenez et protégez la valeur de votre propriété à long terme.

Qu'est-ce que la valeur locative imputée?

La valeur locative imputée est un revenu fictif et vise à mettre les propriétaires et les locataires sur un pied d'égalité sur le plan fiscal. La valeur est déterminée par le bureau des impôts et a un impact majeur sur votre facture fiscale. Vous devez donc vérifier le protocole de la détermination de la valeur locative imputée lorsque vous le recevez et introduire un recours si nécessaire. La valeur locative imputée est ajoutée à votre revenu imposable. Plus la valeur locative imputée est élevée, plus vos revenus sont élevés - et plus vous devez payer d'impôts.

Déductions fiscales pour les intérêts de la dette

Vous pouvez déduire 100 % des intérêts de la dette de votre revenu imposable. Y compris les intérêts hypothécaires. C'est pourquoi cela peut être parfaitement judicieux, d'un point de vue fiscal, d'hypothéquer votre maison ou votre appartement à un taux élevé et donc de payer plus d'intérêts. Cependant, le calcul ne fonctionne que si vous pouvez vous permettre de payer les intérêts et d'investir le capital supplémentaire de manière rentable. Par exemple, dans le domaine de la rénovation des maisons, puisqu'il existe des déductions fiscales pour l'entretien des biens résidentiels.

Déductions fiscales pour l'entretien de votre bien immobilier

Lorsque les taux d'intérêt sont aussi bas en ce moment, les déductions fiscales pour l'entretien sont le meilleur moyen d'optimiser votre charge fiscale. Les administrations fiscales cantonales définissent quels frais d’entretien sont considérées comme déductibles

Lorsque les taux d'intérêt sont aussi bas qu'ils le sont actuellement, les déductions fiscales d'entretien sont le meilleur moyen d'optimiser votre charge fiscale. Les administrations fiscales cantonales définissent ce qui constitue une mesure d'entretien déductible. Tous les travaux de préservation de la valeur sont déductibles. Cela comprend les travaux d'artisans tels que le plâtrage, la peinture, la plomberie, la menuiserie ou la ferblanterie et le remplacement des anciens appareils ou composants par de nouveaux appareils ou composants de même qualité, par exemple les lave-vaisselle, les réfrigérateurs ou les machines à laver. Mais aussi les abonnements aux services et la prime d'assurance bâtiment. Les travaux qui apportent une valeur ajoutée à l'état de la maison ou de l'appartement ne sont pas déductibles. Par exemple, une cheminée dans le salon ou une extension qui augmente l'espace de vie.

Bon à savoir: Toutes les mesures écoénergétiques apportent une valeur ajoutée, mais sont déductibles. Si vous installez un système photovoltaïque, une pompe à chaleur ou des fenêtres à économie d'énergie, vous réduisez la charge sur l'environnement, vous économisez de l'argent à long terme et vous pouvez déduire ces dépenses de votre revenu imposable.

Déductions fiscales pour la rénovation résidentielle: pompe à chaleur dans le jardin
Les mesures écoénergétiques sont considérées comme des investissements à valeur ajoutée, mais peuvent toujours être déduites de la valeur locative imputée.

Déductions fiscales pour les rénovations et conversions

Cinq exemples de rénovations, de remise à neuf ou de conversions préservant la valeur que vous pouvez déduire de la valeur locative imputée lorsque les dépenses sont effectivement constatées:

  • Modernisez la salle de bain
  • Modernisez la cuisine
  • Remplacer une fenêtre
  • Remplacer le système de chauffage
  • Rénover la façade
Bon à savoir: Les copropriétaires peuvent déduire leurs contributions au fonds de rénovation dans leur déclaration de revenus à titre de frais d'entretien de la valeur locative imputée et donc de leur revenu imposable.

Déductions fiscales pour les frais d'entretien

En plus des travaux de conversion ou de rénovation préservant la valeur, vous pouvez également déduire les coûts des services d'artisans de la valeur locative imputée si vous réglez efficacement, par exemple pour le

  • Revêtements de sol
  • plâtriers ou tapissiers,
  • Peintre,
  • Sanitaire,
  • Menuisier ou
  • Ferblantier et
  • Paysagiste, si taillage annuel.
Bon à savoir: Certaines rénovations conservent la valeur et ajoutent de la valeur. Par exemple une rénovation de salle de bain. Le remplacement de composants de même valeur préserve la valeur, le remplacement de la baignoire par une baignoire balnéo l'augmente. Vous ne pouvez déduire les coûts que pour les mesures de préservation de la valeur.

Déductions fiscales pour la rénovation résidentielle: salle de bain moderne
Vous pouvez déduire les frais de la nouvelle salle de bain si vous remplacez par des composants de même valeur.

Déductions fiscales: forfait ou frais effectifs?

Vous pouvez déduire vos dépenses de manière effective, sur présentation des justificatifs, ou déduire les forfaitairement. Le choix dépend de chaque facture fiscale. Le forfait est rentable les années sans travaux majeurs. D'une part, vous n'avez pas à soumettre de reçus et de factures, et d'autre part, la facturation est plus facile. La facturation avec frais effectifs vaut généralement la peine si votre maison ou votre appartement est plus ancien ou si vous souhaitez effectuer de gros travaux de rénovation et ou convertion. Mais vous devez être en mesure de répertorier et de justifier toutes les dépenses afin de pouvoir les déduire. À l'exception des mesures d'économie d'énergie, seules les dépenses de préservation de la valeur sont déductibles, quelle que soit la façon dont vous déduisez les coûts.

Astuce: Avec l'impôt fédéral et dans la plupart des cantons, vous pouvez déduire un taux forfaitaire de 10% pour les propriétés jusqu'à 10 ans et de 20% pour les propriétés plus anciennes. Dans le canton de Bâle-Campagne, même 25% et 30% respectivement. Vous pouvez déduire 20% dans les cantons d'Appenzell Rhodes-Intérieures, Saint-Gall, Vaud et Zurich.

Scinder les grosses rénovations

Lorsque vous prévoyez de grosses rénovations, ou transformations, cela peut valoir le coup - en termes de fiscalité - de répartir les travaux et donc les coûts sur deux ans. Par exemple sur la fin de l'année. De cette façon, vous cassez la progression fiscale en deux années d'imposition et payez ainsi moins d'impôt sur le solde. Parlez à l'artisan et demandez-lui d'échelonner les paiements pour que les dépenses puissent être étalées sur deux ans.

Astuce: Selon le canton, la date de la facture ou la date à laquelle les travaux ont été effectués est déterminante. Par conséquent, parlez d'abord à votre conseiller fiscal ou à une personne du bureau des impôts avant de passer des commandes et de discuter du financement avec l'artisan.

Nouvelles règles pour les mesures écoénergétiques

Dans le cadre de sa Stratégie énergétique 2050, le gouvernement fédéral a instauré de nouvelles déductions fiscales pour les rénovations écoénergétiques le 1er janvier 2020. Ce sont les deux innovations les plus importantes de l'Ordonnance sur les frais relatifs aux immeubles:

  1. Les coûts de démolition des bâtiments non rénovés sont déductibles d'impôt si un nouveau bâtiment équivalent et plus économe en énergie est construit sur le même terrain.
  2. Les mesures d'efficience énergétique et respectueuses de l'environnement peuvent être étalées sur un maximum de trois années d'imposition.

Grâce à la première innovation, vous gagnerez plus d'argent si, par exemple, vous remplacez un chauffage au mazout par une pompe à chaleur. Auparavant, vous pouviez déduire les frais d'installation de la pompe à chaleur, maintenant vous pouvez également déduire les frais de modernisation de l'ancien chauffage. Pour la plupart des propriétaires, la deuxième innovation est un argument de plus pour investir dans des mesures d'économie d'énergie. Les coûts d'investissement peuvent désormais être répartis sur jusqu'à trois périodes fiscales au lieu de deux ou une seule. Si les coûts dépassent votre revenu imposable, vous pouvez reporter le montant restant à l'année suivante ou encore celle d'après et réduire votre revenu net à zéro sur trois ans.

Bon à savoir: ces règlementations s'appliquent aux taxes fédérales. Les cantons sont libres d'inclure ces allégements fiscaux pour les mesures d'économie d'énergie dans leur législation fiscale. Vous avez le droit de déduire les frais que vous avez payés vous-même et qui ne sont pas subventionnés.

Potentiel solaire du toit: Calculer avec le calculateur solaire

7 astuces pour que les propriétaires économisent de l'impôt

  1. Collectez tous les reçus et factures et calculez chaque année si la facturation effective ou forfaitaire des frais d'entretien est plus avantageuse en termes de fiscalité.
  2. Prévoyez à l'avance les gros travaux de rénovations, d'assainissement ou de transformation et réfléchissez à l'option d'étaler les travaux sur deux ans.
  3. Avec les mesures d'économie d'énergie, vous faites quelque chose pour l'environnement, augmentez la valeur de votre maison ou de votre appartement et économisez de l'argent car vous pouvez déduire les dépenses de la valeur locative imputée.
  4. Vous devez également conserver tous les reçus pendant 20 ans pour les dépenses qui augmentent la valeur. Vous ne pouvez pas les déduire de la valeur locative imputée, mais vous pouvez les déduire de l'impôt sur les gains immobiliers si vous vendez votre maison ou votre appartement.
  5. Vérifiez la taxe foncière et la valeur locative de votre maison ou appartement et parlez-en à votre conseiller fiscal si vous pensez que les valeurs sont trop élevées.
  6. Amortissez votre 2e hypothèque avec le pilier 3a. En plus des intérêts sur la dette, vous pouvez également déduire les versements du pilier 3a de votre revenu imposable.
  7. Si vous n'utilisez pas en permanence une ou plusieurs pièces, vous pouvez réduire la valeur locative imputée. Par exemple, lorsque vos enfants ont déménagé. Cependant, la ou les pièces doivent être vides et vous devez justifier et calculer la sous-utilisation chaque année.
Astuce Parlez à votre conseiller fiscal en cas de doute. Si vous planifiez correctement vos dépenses, vous pouvez économiser beaucoup d'argent.

Articles similaires

Retour au Magazine Houzy