Nos partenaires
Walde est un partenaire HouzyCashgate est un partenaire HouzyJumbo est un partenaire HouzyHausmagazin est un partenaire Houzy

Reconnaitre une plante avec une photo - en ligne et gratuit

Avec le PlantManager Houzy, vous pouvez facilement identifier les plantes - il suffit de prendre une photo et de valider le résultat. Qu'il s'agisse de néophytes envahissants, de plantes d'intérieur ou de plantes de jardin, toutes les espèces végétales peuvent être identifiées par photo. Grâce à la reconnaissance d'images, notre algorithme identifie la plante et vous la retrouvez directement dans votre compte personnel. Vous recevez également des conseils d'entretien pour chaque plante et selon la saison.

Identifiez une plante et obtenez des astuces d'entretien. Tout ça en ligne et simplement avec le PlantManager Houzy

Entretien digital des plantes - les bons conseils au bon moment

Une fois que vous avez photographié vos plantes d'intérieur et de jardin, vous les retrouvez facilement dans votre profil MyHouzy. Vous recevrez des conseils adaptés pour chaque plante et pouvez toujours vérifier si elles ne manquent de rien. La rubrique "Mes plantes" vous indique à quelle fréquence vous devez arroser, fertiliser ou encore tailler vos plantes et à quelle période de l'année. L'entretien des plantes, c'est facile. Il n'y a plus de temps à perdre, testez le directement et rendez vos plantes heureuses.
La botanique devient digitale avec le PlantManager Houzy.

Des plantes d'intérieur et de jardin épanouies grâce au PlantManager Houzy

Détecter et lutter contre les plantes envahissantes – l'unique Néophyte Checker

La Suisse compte plus de 600 plantes non-indigènes. Parmi ces néophytes, certains sont envahissants et causent des dommages écologiques, sanitaires et économiques. Les plantes autochtones peuvent disparaître et entraîner des coûts économiques. Certains néophytes peuvent également être à l'origine de problèmes de santé pour les humains et les animaux. Selon l'Office fédéral de la statistique, les coûts annuels de la lutte contre ces plantes s'élèvent jusqu'à 90 millions de francs suisses.

La propagation des ces espèces envahissantes non-indigènes s'accroît en Suisse, notamment en raison de la mondialisation et du réchauffement climatique. La Confédération appelle désormais aussi les particuliers à participer à la lutte contre les néophytes. Il y a environ 600 espèces de néophytes en Suisse, dont 58 sont envahissantes, et donc problématiques. Parmi elles, on en retrouve 17 dans les jardins suisses, dont 4 sont particulièrement répandues.
Vous pouvez désormais numériser directement une plante pour vérifier s'il s'agit d'un néophyte et en découvrir plus sur les 4 néophytes les plus courants dans les jardins suisses.

Avec le Guide des plantes Houzy,  démasquez facilement les néophytes de votre jardin en photographiant la plante ou en téléchargeant une image. Vous obtiendrez également des conseils pour vous en débarrasser. Scannez votre plante maintenant

PlantManager Houzy – Comment ça marche

Icon photographier la plante

1

1.Enregistrer la plante

Vous pouvez photographier les plantes très facilement. Notre base de données reconnait directement votre plante parmi les 40.000 plantes de son répertoire.

Icon reconnaitre la plante

2

2. Identifier la plante

Notre système reconnaît directement la plante et la classe dans l'espèce correspondante. Retrouvez ensuite toutes ses informations simplement dans votre profil personnel.

Icon résultat analyse plante

3

3.Astuces pour vos plantes

Vous recevrez des astuces & conseils importants pour vos plantes - qu'il s'agisse de conseils d'entretien pour les plantes d'intérieur ou de jardin ou encore de conseils pour se débarrasser de néophytes.

Houzy, en toute confiance

Indépendance et neutralité

Indépendance et neutralité

Nous sommes une jeune entreprise suisse indépendante, financée par des partenaires et des investisseurs.

Icon Protection des données

Protection des données

Vos données ne seront pas transmises à des tiers sans autorisation. En tant qu'utilisateur, vous décidez toujours quand vous voulez partager quoi et avec qui.

Icon Experts certifiés

Experts certifiés

Nous travaillons en collaboration avec une sélection de professionnels de l'immobilier et de l'artisanat pour répondre à vos exigences de qualité.

Les 4 néophytes qui envahissent les jardins suisses

1. Buddleja, lilas d'été ou arbre aux papillons (lat. Buddleja davidii)

Le lilas d'été est un arbuste lignifiant qui peut atteindre plus de 3 mètres de haut. Les pousses ramifiées se terminent par une panicule à fleurs multiples. Elle fleurit de juillet à septembre et produit jusqu'à 3 millions de graines par arbuste. En hiver, le gèle touche fortement ses branches. Cependant, l'arbuste ne s'en trouve guère affecté, sa tige survit généralement bien au froid et germe à nouveau au printemps. Il est originaire de Chine et du Tibet. Il est encore fréquemment vendu et planté comme plante ornementale. Comme les fleurs du lilas d'été produisent beaucoup de nectar, il est l'ami des papillons, des différentes sortes d'abeilles et autres insectes. La plante se propage principalement par le vent qui emporte les graines légères loin avec lui. Pour germer, les graines ont besoin d'espaces ouverts. On retrouve donc l'arbre aux papillons principalement les long des axes routiers et voies ferrées, bâtiments en ruine, ainsi que sur les berges des rivières et des ruisseaux.

Dans le jardin, les panicules fanées doivent être coupées avant que les graines ne mûrissent et être brûlées dans des espaces prévus à cet effet. Dans la nature, le lilas d'été peut être éliminé par défrichement. Il convient de noter que les graines disséminées dans le sol peuvent germer, même des années après l'élimination du pied mère. Un suivi sur plusieurs années est donc essentiel.

Im Garten sollten die verblühten Rispen vor der Samenreife abgeschnitten und in die Kehrichtverbrennung gegeben werden. In der freien Natur kann der Sommerflieder durch Rodung beseitigt werden. Hierbei ist zu beachten, dass durch den Samenvorrat im Boden auch noch Jahre nach der Entfernung immer wieder Jungpflanzen auftreten können. Eine mehrjährige Nachkontrolle ist somit unerlässlich.

Buddleja
Lilas d'été
arbre aux papillons

2. Le vinaigrier (lat. Rhus typhina)

Le vinaigrier vient d'Amérique du Nord et peut atteindre une hauteur maximale de 8 m. Il est dioïque, c'est-à-dire qu'il existe des plantes mâles et femelles avec leurs fleurs correspondantes. On reconnait les jeunes pousses grâce à leur aspect densément poilu. Les couleurs automnales de ses feuilles sont très attrayantes et en font un arbre ornemental de prédilection. Le vinaigrier se propage principalement par rhizomes (tige souterraine) et peut former de grandes colonies.

Les rhizomes du vinaigrier peuvent être libérés avec la terre du jardin et ensuite se multiplier dans la nature. Cela a une influence défavorable sur l'habitat de la flore indigène. En outre, la sève du vinaigrier est légèrement toxique, il peut provoquer une inflammation de la peau et des yeux lorsqu'il est ingéré.

Les pousses isolées doivent être arrachées ou déracinées. Les sols comportant des rhizomes ou des résidus végétaux, doivent être ensuite brûlés dans les endroits prévus à cet effet. Vous pouvez vous débarrasser des plus grands arbustes avec succès par annélation (retirer l'écorce d'un arbre sur toute sa circonférence). Nous déconseillons l'abattage, car les drageons se répandraient massivement. Si les jeunes pousses ne sont pas supprimées régulièrement, vous pouvez assister à l'apparition d'une jungle de vinaigriers. Un suivi régulier est donc essentiel.

Vinaigrier
Vinaigrier
Vinaigrier

3. L'Ailante glanduleux (lat. Ailanthus altissima)

L'Ailante glanduleux est originaire d'Asie de l'Est. Il peut atteindre 25 m de haut. Comme le vinaigrier, il est dioïque, c'est-à-dire qu'il a des plantes mâles et femelles avec les fleurs correspondantes. L'arbre pousse vite et développe de nombreux drageons et tronçons de racines. Les drageons apparaissent surtout lorsque l'arbre est abattu. Il se propage aussi très efficacement par les semences.

À travers la terre du jardin, le drageon de l'Ailante glanduleux peut ensuite se multiplier dans la nature. Cela a une influence défavorable sur l'habitat de la flore indigène. L'arbre peut même pousser à travers l'asphalte et ainsi endommager les routes.

Les plantes isolées doivent être arrachées ou déracinées. Les sols comportant des drageons ou des résidus végétaux, doivent être ensuite brûlés dans les endroits prévus à cet effet. Vous pouvez vous débarrasser des plus grands arbustes avec succès par annélation (retirer l'écorce d'un arbre sur toute sa circonférence). Comme pour le vinaigrier, l'abattage n'est pas conseillé, car les drageons se propageraient massivement. Si les jeunes pousses ne sont pas enlevées régulièrement, L'Ailante glanduleux se développe rapidement. Le suivi régulier est donc également essentiel avec cet arbre.

Ailante Glanduleux
Ailante glanduleux

4. Le Laurier-cerise (lat. Prunus laurocerasus)

Le laurier-cerise est originaire d'Asie, fréquemment planté en haies ou utilisé comme plante ornementale. C'est un arbuste à feuilles persistantes de 3 à 8 m de haut environ, les feuilles sont elliptiques, coriaces et brillantes, l'arbuste produit également de délicates fleurs blanches. Celles-ci apparaissent d'avril à juin et souvent à nouveau en automne. Le fruit est une petite drupe (cerise), noire à maturité.

Arrachez ou déracinez les petites pousses isolées, et défrichez les grandes plantes. Le suivi est nécessaire, car des drageons peuvent se former. La matière doit être brulée ou envoyée dans une usine de compostage professionnel avec phase d'hygiénisation ou dans une usine de méthanisation. D'autres plantes comme le troène ou du buis peuvent être une alternative non-indigène.

Arrachez ou déracinez les petites pousses isolées, et défrichez les grandes plantes. Le suivi est nécessaire, car des drageons peuvent se former. La matière doit être brulée ou envoyée dans une usine de compostage professionnel avec phase d'hygiénisation ou dans une usine de méthanisation. D'autres plantes comme le troène ou du buis peuvent être une alternative non-indigène.

Laurier cerise
Laurier cerise
Source: neophyt.ch

FAQs - Réponses sur Houzy

Est-ce que l'application PlantManager existe pour reconnaître les plante?

FAQ arrow

Le Houzy PlantManager est une application basée sur le web. Le Houzy PlantManager peut donc reconnaître les plantes et vous donner des conseils sur les soins à apporter, comme n'importe quelle autre application. Cependant, il n'est pas encore possible de télécharger le PlantManager sur l'App Store ou le Google Play Store.

Quels conseils de jardinage puis-je trouver sur mon compte en ligne?

FAQ arrow

Dès que la plante est reconnue, vous pouvez l'ajouter à votre aperçu personnel des plantes. Vous y trouverez des informations générales sur la plante, la famille et le genre. Vous recevrez également des conseils d'entretien tout au long de l'année. Par exemple, si vous avez jardin de plantes aromatiques, vous recevrez des informations sur le moment des semailles et de la récolte. L'aperçu vous informe également des besoins en eau de la plante, de la quantité de soleil et du type de sol dont elle a besoin. Pour les plantes sensibles au froid et non résistantes au gel (par exemple, les plantes méditerranéennes), vous recevrez des conseils sur la température idéale d'hivernage.

Comment photographier la plante de manière optimale pour la reconnaître?

FAQ arrow

Pour que l'algorithme de reconnaissance des plantes fonctionne au mieux, il faut photographier les éléments végétaux marquants. Par exemple, vous pouvez prendre une photo d'une feuille ou d'une fleur de la plante. Il est utile que la section photographiée soit placée sur un fond neutre et que les contours soient clairrement visibles.

Comment Houzy peut reconnaitre une plante à l'aide d'une photo?

FAQ arrow

L'algorithme de reconnaissance des plantes analyse la forme de la plante, ses composants individuels tels que la fleur de la plante ou les feuilles. La photo de la plante est ensuite comparée à une large base de données de plus de 40 000 plantes et à d'autres images de plantes. Une fois que la plante photographiée est dans la base de données, elle est identifiée et vous pouvez l'ajouter à votre aperçu personnel de la plante.

Comment puis-je reconnaître et identifier une plante en ligne?

FAQ arrow

Le chemin vers l'identification des plantes est très facile avec Houzy. Vous pouvez simplement prendre une photo d'une plante directement avec votre téléphone portable ou télécharger une photo existante. Sur la base de la photo, notre algorithme recherche la plante correspondante et l'identifie avec une probabilité élevée.