Climat intérieur: comment se protéger des virus en hiver

2.12.21
Femme enrhumée
  1. Le climat intérieur idéal en hiver
  2. Le climat intérieur et votre santé
  3. Pourquoi un taux d'humidité de 40 à 60 % est-il plus sain ?
  4. Le climat intérieur et votre bien-être
  5. Le climat intérieur et votre sommeil
  6. Le climat intérieur et vos performances
  7. Comment mesurer la qualité de l'air
  8. Comment réduire efficacement la concentration d'aérosols
  9. Les 5 avantages les plus importants des systèmes d'humidification de l'air



Vous êtes souvent enrhumé∙e en hiver ? Vos yeux rougissent régulièrement ? Votre peau se dessèche et se fissure ? Votre nez saigne régulièrement ? Votre sommeil est agité ? Avez-vous du mal à vous concentrer ? Si au moins l'un de ces points s'applique à vous ou à quelqu'un de votre ménage, vous devriez vous préoccuper du climat intérieur. Avec un système d'humidification de l'air, vous améliorez durablement la qualité de l'air et vous vous protégez efficacement contre les virus.  

Le climat intérieur idéal en hiver

Pendant la période hivernale, nous passons presque toute la journée à l'intérieur. Les spécialistes recommandent une humidité relative de l'air de 40 à 60 % et une température ambiante de 20 à 22 degrés dans les espaces de vie. Or, pendant la période de chauffage, l'air est souvent beaucoup plus sec à l'intérieur. Cela nuit à notre bien-être et surtout à notre santé.

Le climat intérieur et votre santé

Les bactéries, les germes et les virus se plaisent dans un air sec et se multiplient plus rapidement et plus sévèrement. C'est pour cette raison que nous souffrons plus souvent de bronchites, de grippes, de toux, de sinusites ou de rhumes dans les pièces où l'humidité de l'air est trop faible. De plus, les virus, les germes ou les bactéries survivent plus longtemps dans un air sec et les aérosols se propagent plus facilement. Chaque fois que nous respirons ou parlons, mais aussi lorsque nous rions, crions ou chantons, les aérosols se dispersent dans l'air et peuvent transmettre le virus de la grippe ou le virusSars-Cov-2. Les aérosols se dispersent particulièrement bien dans les pièces mal aérées et où l’air est trop sec.

Pourquoi un taux d'humidité de 40 à 60 % est-il plus sain ?

Lorsque l'humidité relative est inférieure à 40 %, l'eau s'évapore plus rapidement et les aérosols se cristallisent. Ce processus préserve les virus dans les aérosols, qui restent ainsi plus longtemps en suspension et se propagent beaucoup plus fortement dans les espaces intérieurs. Cela augmente le potentiel de contagion. En hiver, l'humidité de l'air dans les pièces chauffées baisse jusqu'à 20 % ou moins. Un taux d'humidité de 40 à 60 % est idéal, car ...

  • … les aérosols se fixent à l'humidité dans l'air, deviennent plus lourds et tombent au sol.
  • … les aérosols présentent une solution saline idéale qui désactive les virus.
  • … notre système immunitaire fonctionne particulièrement efficacement et repousse, combat et élimine les germes
Bon à savoir: Une humidité relative comprise entre 40 et 60 % renforce nos défenses immunitaires et empêche le dessèchement des muqueuses. Grâce à cela, nous souffrons moins souvent de grippe, de maladies respiratoires ou d'allergies.

Surveillez l'humidité de l'air et la température ambiante à l'aide d'un hygromètre / thermomètre. Des appareils simples sont disponibles dans les magasins spécialisés à partir de 20 francs.

hygromètre / thermomètre
Avec un hygromètre / thermomètre, vous surveillez l'humidité de l'air et la température ambiante.

Le climat intérieur et votre bien-être

  • Quand vient la période de chauffer, l'air est plus sec et prive notre peau de plus d'humidité. Les lèvres deviennent gercées, la peau se dessèche et se fissure, les mains deviennent plus rugueuses et, dans le pire des cas, la peau se fendille ou s'enflamme..
  • Les yeux sont particulièrement sensibles, d’où leurs vives réactions à un manque d'humidité. Ceci se manifeste par des yeux rouges, des paupières gonflées, une fatigue oculaire, une forte sensibilité à la lumière et des maux de tête ou des irritations et des inflammations. Ces réactions viennent du film lacrymal qui devient trop mince pour protéger les yeux des influences environnementales comme l'air sec.
  • Sile climat intérieur assèche les muqueuses, nous devons tousser ou devenons enroué∙e∙s. Quelques % d'humidité en plus pourraient empêcher cela et avoir une influence positive durable sur notre santé et notre bien-être.
Bon à savoir: Le climat intérieur n'est pas seulement important pour votre bien-être. Vos animaux domestiques se sentiront mieux si l’humidité de l’air est bonne, et vos meubles en bois ou votre parquet tiendront plus longtemps.
ventilation

Le climat intérieur et votre sommeil

L'être humain passe en moyenne un tiers de sa vie à dormir. Le climat intérieur de la chambre à coucher est donc encore plus important que celui de toutes les autres pièces. Si vous vous réveillez régulièrement la nuit parce que vous devez tousser ou éternuer ou que votre partenaire ronfle bruyamment, vous vous sentirez très fatigué∙e le lendemain matin. Un taux d'humidité adéquat (jusqu'à 50 %) et une température ambiante convenable (18 à 20 degrés) permettent d'éviter les quintes de toux, l'enrouement ou les ronflements excessifs et garantissent un sommeil profond, sain et surtout réparateur.

Bon à savoir: Les enfants sont plus sensibles aux influences environnementales que les parents. Il est ainsi important de veiller à un climat intérieur sain dans une chambre d'enfant. Après tout, vos enfants y passent une grande partie de la journée à jouer, à dormir, à écouter de la musique, à lire ou à faire leurs devoirs.

Le climat intérieur et vos performances

Le CO2 est un indicateur de la qualité de l'air. Plus la teneur en CO2 est élevée, plus l'air ambiant est mauvais - et plus les aérosols sont susceptibles de transmettre le virus de la grippe ou le Sars-Cov-2. La concentration est mesurée en parties par million (ppm). À l'extérieur, l'air a habituellement une concentration en CO2 d'environ 400 ppm. Les valeurs inférieures à 1200 ppm sont considérées comme inoffensives, mais à partir de 800 ppm de dioxyde de carbone dans l'air, notre capacité de concentration diminue. Un bon climat intérieur est en conséquence particulièrement important dans les pièces où l'on étudie ou travaille de manière concentrée, par exemple dans une chambre d'enfant ou un bureau de télétravail.

Comment mesurer la qualité de l'air

À partir de 1200 ppm, vous devriez vous préoccuper du climat intérieur, et à partir de 2000 ppm, vous devez agir d'urgence et améliorer le renouvellement de l'air frais. Vous pouvez surveiller le climat intérieur avec un moniteur de qualité de l'air. Depuis le début de la pandémie de Corona, plusieurs nouveaux appareils sont apparus sur le marché. Ils mesurent la concentration de dioxyde de carbone, l'humidité de l'air ainsi que la température et vous avertissent selon un système de feux tricolores:

  • Vert: Optimal, vous n’avez rien besoin de faire.
  • Jaune: Attention, vous devez par exemple aérer pour faire baisser la concentration deCO2 et d'aérosols dans la pièce.
  • Rouge: Attention, la concentration de CO2 est trop élevée, vous devez agir rapidement.

Lorsque le feu est orange, il suffit généralement d'aérer et d'humidifier l'air, par exemple avec un humidificateur d'air mobile. Dès que le feu passe au rouge, cela ne suffit plus pour vous protéger, vous et votre famille, des virus qui se propagent fortement dans la haute concentration d'aérosols. De plus, vous devez régulièrement nettoyer et remplir d’eau les humidificateurs mobiles.

Comment réduire efficacement la concentration d'aérosols

Avec un système de ventilation avec humidification intégrée, vous jouez la carte de la sécurité. Des solutions innovantes comme l'humidification par diffusion Condair HumiLife contrôlent l'humidité de l'air à l'aide de capteurs, la régulent automatiquement et la maintiennent constamment à la valeur souhaitée, entre 40 et 60 %. De telles solutions professionnelles d'humidification de l'air peuvent être installées discrètement dans chaque maison ou appartement et sont directement raccordées au circuit d'eau. Elles fonctionnent de manière efficace sur le plan énergétique et sont silencieuses, hygiéniques, ne nécessitent pratiquement pas d'entretien et répondent également à des normes telles que Minergie-A, Minergie-P ou SNBS Bâtiment (Standard Construction durable Suisse).

Les 5 avantages les plus importants des systèmes d'humidification de l'air

  1. Vous n'avez besoin que d'un seul système pour votre maison au lieu d'un humidificateur mobile dans chaque pièce.
  2. Vous pouvez régler l'humidité de l'air dans chaque pièce et la maintenir dans une zone de bien-être saine.
  3. Vous pouvez contrôler en permanence la qualité de l'air et commander le système avec l'application pour smartphone.
  4. Vous n'avez jamais besoin d'ajouter de l'eau ou de nettoyer les humidificateurs.
  5. Vous pouvez également installer un système comme Condair HumiLife dans une maison Minergie ou passive.

Mieux vaut prévenir que guérir: Avec un système de ventilation moderne intégrant une solution d'humidification de l'air, vous vous protégez efficacement contre les virus tels que la grippe ou le Sars-Cov-2, surtout pendant la période hivernale, lorsque l'humidité de l'air dans les pièces chauffées tombe souvent en dessous des 40% recommandés.

Articles similaires

Retour au Magazine Houzy