Installer un jardin d'hiver: emplacement, matériau, vitrage et coûts

5.8.21
Jardin d'hiver moderne
  1. Avantages: Un jardin d’hiver, ça vaut le coup
  2. Les jardins d'hiver non chauffés ou serres
  3. Les jardins d'hiver tempérés
  4. Les jardins d'hiver chauffé ou vérandas
  5. Le bon emplacement pour votre jardin d'hiver/véranda
  6. Le bon matériau pour votre jardin d'hiver/véranda
  7. Le bon vitrage pour votre jardin d'hiver/véranda
  8. N'oubliez pas la protection solaire!
  9. Pensez également au climat intérieur
  10. Simplifiez-vous la vie
  11. Lumière dans le jardin d’hiver
  12. Avez-vous besoin d'un permis de construire?
  13. Jardin d’hiver en PPE
  14. Combien coûte un jardin d’hiver?

Avez-vous profité des chaudes journées d'été et des douces soirées d'été dans le jardin? Ne serait-il pas merveilleux de prolonger l'été comme ça? Avec un jardin d'hiver (ou véranda), vous pouvez profiter du soleil, de la nature tranquillement, même pendant la moitié la plus froide de l'année, sans avoir froid ou être mouillé. À quoi devez-vous faire attention et combien devez-vous vous attendre à payer?

Avantages: Un jardin d’hiver, ça vaut le coup

Avec un jardin d'hiver, vous agrandissez votre maison de plus d'une pièce. En hiver, vous pouvez vous asseoir dehors, profiter du soleil et lire, boire, travailler ou ne rien faire à la lumière naturelle. En été, un jardin d'hiver équilibre la température dans les pièces adjacentes et garantit des températures plus basses dans toute la maison. Il protège également la façade de la maison des intempéries et améliore le bilan énergétique des maisons anciennes en tant qu'isolation thermique supplémentaire.

Les jardins d'hiver non chauffés ou serres

Le jardin d’hiver semble particulièrement léger et transparent grâce à ses parois vitrées sans cadre et mobiles avec des profilés en aluminium à séparation thermique. Il vous protège du vent et des intempéries en été, mais n'est pas chauffé. Par conséquent, vous ne pouvez l'utiliser qu'en hiver, à condition que le soleil brille plus longtemps et que l'air du jardin d'hiver se réchauffe à la température ambiante. Vous ne pouvez pas l'utiliser comme espace de vie supplémentaire toute l'année. Cependant, vous pouvez hiverner en toute sécurité vos plantes de jardin ou vos plantes en pot sensibles au gel dans votre jardin d’hiver.

serres en verre
Les plantes de jardin sensibles au gel ou les plantes en pot passent l'hiver en toute sécurité dans le jardin d'hiver.

Les jardins d'hiver tempérés

Aujourd'hui, la plupart des jardins d'hiver partiellement isolés sont dotés d'ouvrants muraux coulissants ou pliants avec des profils légèrement séparés thermiquement et peuvent être ouverts sur une grande surface. Vous êtes assis comme si vous étiez dehors lorsque le soleil brille et que vous ouvrez les ailes vitrées, mais vous êtes à l'abri de la pluie et des orages dès que le temps change. Le jardin d'hiver, partiellement isolé, est chauffé à un maximum de 10 degrés. C'est suffisant pour qu'il se réchauffe à la température ambiante dès que le soleil brille en hiver. Étant donné que le jardin d’hiver n'est que légèrement chauffé, vous ne devez pas respecter de réglementation supplémentaire en matière d'isolation thermique.

Les jardins d'hiver chauffé ou vérandas

Une véranda chauffée est un espace de vie supplémentaire. Elle est chauffée à 15 ou 20 degrés en hiver, souvent avec un chauffage par le sol, ce qui vous permet de l'utiliser comme salle à manger, bureau à domicile ou salon toute l'année. Comme la pièce est chauffée, la véranda doit répondre à des normes plus strictes en matière de vitrage et d'étanchéité. Le triple vitrage avec une valeur d'isolation thermique de 0,4 à 0,8 W/m²K et les profilés entièrement isolés pour le vitrage du salon sont recommandés. En outre, des travaux de terrassement avec fondation sont souvent nécessaires. C'est pourquoi les vérandas chauffées sont plus chères que les autres vérandas.

Bon à savoir: L'Office fédéral de l'énergie (OFEN) déconseille de chauffer les vérandas. C'est le seul moyen de stabiliser, voire de réduire, la consommation d'énergie d'une maison fonctionnant à l'énergie solaire passive. Cela suffit du printemps à l'automne, mais en hiver, il fait trop froid dans une véranda non chauffée.
Le jardin d'hiver vu de l'intérieur
Une véranda chauffée est un espace de vie vitré que vous pouvez utiliser toute l'année.

Le bon emplacement pour votre jardin d'hiver/véranda

En particulier en hiver, l'orientation est cruciale. Pour un ensoleillement optimal, le jardin d'hiver doit être orienté vers le sud. Si il est orienté vers l'est, vous profiterez du soleil et de sa chaleur le matin, et si il est orienté vers l'ouest, vous en profiterez le soir. Si vous orientez le jardin d’hiver vers le sud parce que vous voulez stocker la chaleur solaire, il faut que le volume de stockage du jardin d’hiver soit suffisant. Par exemple, les murs massifs ou les sols en pierre naturelle ou en céramique qui sont directement irradiés par le soleil, se réchauffent et emmagasinent la chaleur du soleil.

Le bon matériau pour votre jardin d'hiver/véranda

  • Le bois est facile à travailler et peut être utilisé pour de grandes dimensions de sorte que de grandes surfaces en verre sont possibles. Le bois isole bien la chaleur et est respectueux de l'environnement, mais il est plus cher que le plastique et sensible à l'humidité. Le bois doit donc être entretenu régulièrement.
  • Le PVC est particulièrement adapté aux petites vérandas, car il perd de sa stabilité avec la taille, et il est moins cher que tous les autres matériaux. En outre, le PVC est facile à entretenir et à nettoyer. Comme le matériau peut se dilater sous l'effet de la chaleur, une véranda en PVC doit être contrôlée régulièrement.
  • L'aluminium résiste aux intempéries et est très stable. Il convient donc également aux vérandas de grande taille. En outre, l'aluminium est facile à nettoyer et nécessite peu d'entretien. En revanche, il coûte plus cher que les autres matériaux. L'aluminium est parfois combiné avec du bois car le bois isole mieux.
  • L'acier est très durable et est parfois utilisé comme alternative à l'aluminium mat. L'acier est moins cher que l'aluminium, mais il doit d'abord être galvanisé à chaud ou électroplaqué en raison de sa sensibilité à la corrosion. L'acier n'isole pas et accumule la condensation. C'est pourquoi il est principalement utilisé pour les serres.
“mettalurgiste”

Le bon vitrage pour votre jardin d'hiver/véranda

  • Le simple vitrage est une couche de verre et n'isole pratiquement pas. C'est pourquoi il convient uniquement aux vérandas simples qui vous protègent du vent et des intempéries en été. Lorsque vous chauffez votre véranda, la plupart de la chaleur est perdue. En outre, le simple vitrage se brise rapidement avec des bords tranchants.
  • Le vitrage isolant est composé de plusieurs panneaux de verre. L'espace entre eux, d'une largeur de 20 à 30 millimètres, est rempli d'air et scellé de sorte que le verre isole de la chaleur et protège du bruit. Aujourd'hui, il existe des technologies similaires mais plus efficaces, c'est pourquoi le vitrage isolant n'est pratiquement plus utilisé.
  • Le vitrage isolant thermique est constitué de deux ou trois panneaux de verre. L'espace entre eux est rempli de krypton ou d'argon et scellé. En outre, au moins une vitre est recouverte d'un oxyde métallique, ce qui minimise les pertes de chaleur. Le gaz inerte et l'oxyde métallique combinés isolent bien.
  • Le triple vitrage est constitué de trois panneaux de verre. Tous les espaces entre eux sont remplis de gaz inerte, comme dans le cas du vitrage thermique, et deux vitres sont recouvertes d'oxyde métallique. Cela minimise les pertes de chaleur, assure une excellente isolation et empêche l'air de la véranda de se réchauffer en été. Le triple vitrage est la norme technologique actuelle.

Vitrage Utilisation pour les jardins d'hiver Pouvoir isolant Valeur d'isolation*
Vitrage simple rare très mauvais supérieur à 5 W/m²K
Vitrage isolant rare mauvais de 2,5 à 3 W/m²K
Vitrage isolant thermique fréquente bon de 1,1 à 1,3 W/m²K
Triple vitrage fréquente très bon de 0,4 à 0,8 W/m²K

*Plus la valeur d'isolation ou valeur U est faible, meilleure est l'isolation thermique du vitrage.

Bon à savoir: Le triple vitrage est idéal pour les vérandas chauffées en hiver. Attention, les vitres sont très lourdes, ce qui doit être pris en compte dans la conception.

N'oubliez pas la protection solaire!

En été, il peut faire chaud dans le jardin d'hiver. C'est pourquoi il a besoin d'une protection solaire, qui est judicieusement placée devant le verre. Par exemple, des stores ou des brise-soleil. Ou des arbres et arbustes qui fournissent une ombre naturelle. À l'intérieur, vous pouvez également ombrager une véranda avec des stores à lamelles, des stores à rouleau légers ou des rideaux en tissu. Si vous souhaitez vitrer le toit, envisagez un verre de protection solaire, il ralentit la hausse de la température en été. D'un autre côté, il faut aussi plus de temps en hiver pour que la chaleur soit agréable dans la véranda. C'est pourquoi il est judicieux de couvrir au moins partiellement le toit avec d'autres matériaux de construction qui isolent bien.

Jardin d'hiver avec stores
Sans protection solaire, il fait très chaud dans la véranda en été.

Pensez également au climat intérieur

La chaleur s'accumule dans un jardin d'hiver. Cela peut entraîner une condensation qui endommage le sol, la construction, les meubles ou les plantes. C'est pourquoi vous avez besoin d'un système de ventilation. La véranda doit pouvoir s'ouvrir largement sur deux ou, de préférence, plusieurs côtés. Grâce à des volets dans le toit en verre, des glissières d'aération dans les parois latérales ou une ventilation par interstice et cadre, vous pouvez assurer un échange d'air régulier et un climat intérieur agréable dans la véranda.

Simplifiez-vous la vie

Un moteur électrique pour la protection solaire est particulièrement utile pour les vérandas de grande taille. Il existe aujourd'hui des commandes qui permettent, par exemple, de sortir et de rentrer les stores ou les bannes en fonction de la luminosité et de la température, de les rentrer immédiatement en cas d'intempéries ou de régler de manière optimale l'angle des lamelles en fonction de l'incidence de la lumière. Nombre de ces fonctions peuvent être facilement programmées et automatisées à l'aide de scénarios ou contrôlées via une application pour smartphone, même à distance.

Lumière dans le jardin d’hiver

Les spots LED ont fait leurs preuves en tant qu'éclairage. Des lampes en aluminium robuste et brossé, que vous pouvez faire pivoter et, si nécessaire, également tamiser, sont judicieuses. Les spots LED sont économes en énergie, contrairement aux systèmes basse tension, qui sont également souvent utilisés dans les vérandas, car ils sont légers et plus faciles à installer. Si vous souhaitez éclairer votre véranda avec des lampadaires, vous devez penser à l'emplacement des prises lors de la planification.

Avez-vous besoin d'un permis de construire?

Tous les bâtiments solidement ancrés au sol nécessitent un permis. Il vous faut donc un permis de construire pour votre véranda. Les distances à la limite et entre les alignements peuvent limiter la taille du jardin d'hiver. La meilleure chose à faire est de se renseigner auprès de l'autorité compétente en matière de construction de la municipalité et de demander immédiatement si une procédure simplifiée sans annonce publique et sans émission est possible. Pour cela, vous avez généralement besoin d'une déclaration écrite de consentement des voisins.

Bon à savoir: si vous raccordez le jardin d'hiver au système de chauffage de la maison, il compte comme surface habitable et compte dans l'indice d'utilisation. Gardez cela à l'esprit si vous avez déjà utilisé l'espace de vie le plus élevé possible pour votre terrain.

Jardin d’hiver en PPE

Vous êtes propriétaire d'une copropriété et vous souhaitez aménager un jardin d'hiver dans le jardin ou vitrer votre balcon ? Pour cela, vous avez besoin de l'accord de l’assemblée des copropriétaires, car un jardin d'hiver ou une véranda modifie l'aspect extérieur global de la maison et affecte ainsi les intérêts des autres copropriétaires. Pour ce faire, vous devez présenter une demande à l'assemblée des copropriétaires.

Combien coûte un jardin d’hiver?

Les coûts dépendent de la taille, du matériau et de la construction.Pour la plupart des jardins d’hiver vous avez besoin de fondations, d'un vitrage, d'au moins une porte coulissante, d'une protection solaire et, si nécessaire, d'une balustrade. Un petit jardin d'hiver sans extras coûte au moins 20 000 francs. Les fondation pour 15 mètres carrés coûte à eux seuls plus / moins CHF 6 000. Il faut compter 1200 francs ou plus par mètre carré de verre. De plus, il y a des coûts pour la ou les portes coulissantes, la protection solaire et l'automatisation. L'échelle de prix n'est pas limitée

Astuce: tenez également compte des frais annexes. Par exemple les coûts opérationnels, de chauffage et d'entretien. Les coûts de chauffage dépendent de la taille et de l'efficacité énergétique.

Vous pouvez acheter un jardin d'hiver dans un magasin de bricolage et, si vous êtes doué dans le métier, l'assembler vous-même. Sinon, il est plus judicieux de faire appel à un professionnel. Il saura vous conseiller, poser des fondations solides, construire un jardin d'hiver stable et installer la parfaite protection solaire. Demandez une offre gratuite et sans engagement. Jusqu'à trois experts de votre région en jardins d'hiver vous aident en un seul clic.

Articles similaires

Retour au Magazine Houzy